Agriculture

Actualités du volet

Toute l'actualité est disponible en temps réel sur notre réseau social. En cliquant sur le lien, vous accédez directement à la "communauté web" dans un nouvel onglet. La page que vous lisez actuellement restera ouverte dans son onglet.

Les enjeux

L'agriculture est la principale activité économique de la zone et la première source de richesse. Mais ce secteur manque encore de structuration pour participer pleinement au développement des communes partenaires, et jouer son rôle de "grenier du Mali".

Nos objectifs

Assurer la sécurité alimentaire de la zone et participer à l’autosuffisance alimentaire du Mali

Diversifier l'alimentation pour lutter contre la malnutrition

Favoriser le maintien de l'agriculture paysanne et réduire l'exode rural

Organiser des filières courtes participant au développement local

Banques de céréales

Objectifs 

Assurer la sécurité alimentaire de la zone et participer à la régulation des cours.

Réalisations

Création de 13 banques de céréales villageoises.

Puis, à la demande des communes maliennes, création de 4 Banques de Céréales Communales : Bâtiment, équipement, prêt pour assurer le fonds de roulement, formation et appui à la gestion.

Pour en savoir plus

Maraîchage

Objectifs  

Diversifier l’alimentation, apporter des revenus supplémentaires aux femmes.

Ce volet participe largement au volet Promotion Féminine, car ce sont majoritairement les femmes qui cultivent dans les jardins.

Réalisations

Appui technique, clôtures des jardins, études et apports de techniques et de matériel pour l’irrigation, appui de gestion.

Pour en savoir plus

Arboriculture

Objectifs  

Diversification de l’alimentation et des activités économiques.

Réalisations

Appui technique et de gestion à la coopérative des planteurs, réflexion et intégration de techniques de transformation et de conservation des produits.

Pour en savoir plus

L’approche filière

Outre les productions, nous cherchons à les accompagner aussi sur toute la filière, notamment la conservation, la transformation et la commercialisation des produits.

Pour en savoir plus sur les filières maraichères

Concernant les céréales, nous travaillons sur un vaste projet de filière intégrant la coopération entre les différentes régions du Mali, en lien avec les aménagements hydro-agricoles

Aménagements hydro-agricoles

Ces ouvrages sont d’une importance majeure sur la zone : ils font partie de la gestion intégrée des ressources en eau, mais participent surtout au volet agriculture, car ils permettent de renforcer la sécurité alimentaire du pays.

Il s’agit donc de réaliser des ouvrages qui tiennent compte des caractéristiques hydrologiques de la zone et des modes de consommation, mais surtout de les intégrer dans une réflexion plus large sur les filières agricoles, de la production jusqu’à la consommation finale.

Les micro-barrages

Réalisation en 1994 du barrage de Dembela, retenant environ 280 000 m3 d'eau.

Riziculture, maraichage, arboriculture, abreuvement des animaux, pêche

Répartition des terres et organisation :

Un important travail a été mené en amont, pour établir un plan cadastral et mettre en place un comité de gestion. Cela a permis de passer de 3 propriétaires coutumiers à 124 exploitants, dont l’association des femmes. Grâce à cette organisation et au sérieux de la réalisation, cet ouvrage est toujours en très bon état, et a permis d’obtenir d’autres résultats, tel que le développement de la pêche et la remontée sensible des nappes phréatiques.

Réhabilitation en 2017 du barrage d'Ouéto

Réalisé sans études préalable par un autre bailleur, celui-ci menaçait de s'effondrer. Utilisé par 3 villages, sur 2 communes, organisé en comité de gestion, il a permis de développer nombre d'activités : pêche, arboriculture, riziculture, maraîchage, élevage. Nous avons donc étudié, puis réalisé sa réhabilitation.

Pour en savoir plus

Les plaines hydro-agricoles

Le Sud du Mali : un énorme potentiel à aménager.

Objectifs  

Sécurité alimentaire et lutte contre la spéculation

Permettre l'essor et la structuration de filières agricoles économiquement viables

Mettre en place une organisation et une fiscalité qui permet un développement global

Créer des liens et des échanges conventionnés entre différentes zones du Mali

Méthode  

Ne pas travailler uniquement sur la production, mais sur toute la filière rizicole :

- Etudes techniques (645 ha étudiés) et environnementales, appui au règlement du foncier, gestion des ouvrages, organisation des paysans et des collectivités locales autour des aménagements,

- réalisation et mise en culture d'un premier casier de 100 ha, financé par la région de Sikasso,

- nouvelle étude pour améliorer la mise en valeur des cultures et agrandir le périmètre cultivable,

- désenclavement progressif des plaines (pistes, ponts, gués, etc.)

- En cours : échanges, sensibilisation et appui pour la mise en place d’une double filière entre la zone productrice en céréales et une autre zone partenaire, déficitaire en céréales mais pouvant commercialiser d’autres productions (bétail par exemple), maîtrise du transport, désenclavement, fiscalité adaptée, vente conventionnée.

- sensibilisation, échanges, plaidoyer en France et au Mali pour la mise en oeuvre d'un projet de filière rizicole entre la zone productrice de Dembella et une zone déficitaire en céréales, qui pourrait, grâce à ce projet, assurer un prix du riz inférieur à 380 Fcfa/kg, même en période de soudure, mais aussi développer une autre filière de production.

Pour en savoir plus

Financements spécifiques

Pour les principaux : Programme "Agriculture familiale" de la Fondation de France-CFSI, Département de la Savoie, Crédit Agricole, Organisation Internationale de la Francophonie.

En tant que composante du projet global de coopération décentralisée : le Ministère des Affaires Etrangères français.

Retrouvez tous nos partenaires en cliquant ici.

RETOUR HAUT DE PAGE