Les forages

Les études géoélectriques

Depuis 2007, nous avons fait faire les études géoélectriques, préalable indispensable à toute installation hydraulique, de 8 sites de forages : les études sont réalisées par un bureau d’études de Sikasso, H&A Consult, et contre-expertisées par notre commission technique, composé de techniciens et ingénieurs, membres de l’Arcade et employés des services techniques de La Rochette - Val Gelon et de St Pierre d’Allevard.

En 2013-2014, 44 nouveaux sites sont étudiés sur l'ensemble des 4 communes, dans tous les villages ayant des insuffisances d'approvisionnement en eau (cofinancement Agence de l'Eau RM&C).

En accompagnement des études, nous aidons les élus et les comités de gestion à sensibiliser leur population sur l’implantation des forages, donc la nécessité d’effectuer des études, puis d’expliquer le résultat des études et les choix techniques possibles. Cela permet d’éviter les conflits et les malentendus, et aussi d’impliquer plus fortement les élus et les populations dans les choix techniques effectués, pour une meilleure appropriation.

En effet, il faut expliquer aux populations, mais souvent aussi aux élus, qu’on ne peut forer à l’endroit où le village l’a décidé, mais à l’endroit où les études ont permis de déceler une nappe phréatique. Cette sensibilisation en amont permet d’éviter les conflits (au sein du village ou avec les élus) autour du point d’eau lorsque le choix de l’emplacement n’a pas été bien expliqué.

 

Les forages à pompe manuelle

Bien que relativement pénible physiquement, le forage à pompe manuel reste l’aménagement le plus simple à utiliser, et surtout à gérer et entretenir en zone rurale. Il permet d’avoir un point d’eau potable permanent et facilement utilisable.

     

Dans chaque commune, des techniciens ont été formés pour assurer la maintenance et la réparation de ces infrastructures.

Nous accompagnons les comités de gestion de chaque village, pour maintenir une caisse villageoise permettant de payer la maintenance et les réparations. Pour les forages, le mode de gestion le plus fréquent est le système de cotisations par famille.

Nous avons réalisé 5 forages à pompe manuelle, sur les communes de Benkadi et de Dembella. De nombreuses autres réalisations du même type ont été faites dans les communes partenaires.

Sur ces 5 forages, deux ont pu ensuite être transformés en Adduction d’Eau Sommaire, suite à une recherche de partenaires financiers effectué par la commune et par l’ARCADE.

 
  

Les études de réhabilitation des forages

En décembre 2013, nous avons réalisé une étude de réhabilitation de 5 forages, sur les communes de Benkadi, Dembella et Tella. En règle général, les techniciens qui ont été formés dans chaque commune pour réparer les pompes manuelles peuvent effectuer les réparations nécessaires à la demande des comités de gestion de l'eau.

Mais dans quelques cas particuliers, ils n'ont pas une formation assez poussée pour effectuer des diagnostics, par exemple lorsque l'eau sort rouge une partie de l'année. C'est pourquoi nous avons réalisé ces études dans 4 villages qui ont absolument besoin de ces forages pour approvisionner leur population en eau potable.

Nous avons réhabilité 3 de ces forages. Celui de Tangabougou (TELLA) a été réparé par le village lui-même.

Nous avons également créé une interface de gestion et ces 3 forages sont désormais géré par des comités villageois, qui ont mis en place des cotisations et font suivre leur comptabilité au CIAGE.

Les Adductions d'Eau Sommaire

RETOUR HAUT DE PAGE