Traitement des eaux usées

Dans cette zone, le tout à l’égout n’est pas envisageable, car il y a trop peu de déchets liquides et une très forte évaporation. Il faut donc réfléchir à des systèmes individuels ou semi-collectifs. Nous étudions en priorité les techniques en lien avec l’agriculture.

Nous étudions donc, avec les élus maliens, les entreprises locales et la commission technique de l'ARCADE, des différentes techniques possibles en fonction de la nature du terrain.

Par exemple le puisard (cailloux, graviers et sable) pour la récupération des eaux usées, à côté duquel on plante un arbre (ci-dessous un manguier), qui bénéficie de la proximité de l'eau. En un an, les planteurs ont vu immédiatement la différence entre le manguier à côté du puisard et les autres manguiers, plantés en même temps et bénéficiant d’un arrosage traditionnel…

Ces systèmes sont expérimentés et présentés à la base ARCADE avant d'être diffusés dans les villages, à la demande des populations et/ou des élus.

Depuis le début de ce travail, plusieurs villages ont essayé, par eux-même, d'améliorer l'assainissement dans les rues des villages. Et nous étudions avec eux le système d'assaiissement individuel le plus adapté aux conditions locales, pour monter un projet pilote.

Nous avons commencé à implanter un système d'assainissement individuel dans les logements de nos salariés, selon le schéma de principe suivant, en tant que système de démonstration. Les éviers ont été réalisés directement par notre Agent Technique :

Etudes pédologiques des sols

RETOUR HAUT DE PAGE